AVIONIQUE

L’avionique fait référence à tout système électronique piloté pour des fusées, qu’il s’agisse d’ordinateurs de vol, de systèmes de guidage et de contrôle, de systèmes de télémesure ou de charges utiles.

S’il y a de la place dans une fusée et qu’elle a une poussée suffisante, il faut des systèmes électroniques et un ou deux capteurs utiles pour effectuer des essais techniques dans des conditions opérationnelles ou pour effectuer des mesures scientifiques. Il est possible de faire voler des altimètres et accéléromètres miniatures dans toutes les fusées sauf les plus petites.

Des CPU (Central Processing Unit) simples peuvent être utilisés pour les ordinateurs de bord et permettent de construire des circuits informatiques de vol.
Le marché de la fusée réclame de plus en plus d’électronique:

  • Navigation inertielle embarquée
  • Systèmes de télémesure RF embarqués
  • Systèmes d’acquisition de données embarqués
  • GPS embarqué
  • Balises de repérage RF embarquées

C’est généralement le système électrique qui rend la fusée trop lourde à lancer (c’est-à-dire les batteries). Alors que les batteries utilisées dans les avions radiocommandés peuvent sembler attrayantes pour les fusées, n’oubliez pas que les avions radiocommandés ont des ailes, les fusées n’en ont pas. C’est un point important.

Les fusées sont (habituellement) totalement dépendantes de leur poussée pour rester en vol. Avec un avion ou un hélicoptère, si le moteur décroche, alors vous pouvez planer (la plupart du temps). Si le moteur d’une fusée s’arrête prématurément, la fusée ralentit et tombe généralement du ciel.